Quelle pose pour la rénovation de mes fenêtres : sur dormant existant ou dépose totale ?
Artisans et chantiers

Quelle pose pour la rénovation de mes fenêtres : sur dormant existant ou dépose totale ?

 

Parmi les multiples types de pose, on distingue deux grandes techniques : la pose sur le dormant existant (la nouvelle fenêtre est alors fixée sur l’ancien encadrement) ou celle avec dépose totale de l’ancien dormant (l’encadrement de l’ancienne fenêtre est retiré). Le choix de l’une ou l’autre dépend souvent de la qualité de vos anciennes menuiseries, des pratiques régionales et des contraintes de votre chantier.

 

 

Maintenir le dormant existant

Le dormant d’une menuiserie est l’élément dans lequel vient s’emboîter la partie mobile, l’ouvrant. Le conserver signifie donc de fixer votre nouvelle fenêtre dans l’encadrement existant. Dans ce cas, les ouvrants des fenêtres à rénover, et parfois la traverse basse de l’ancienne fenêtre, sont alors retirés. Ce type de pose est rapide et sans dégradation. Bien souvent, il permet même de garder vos fermetures existantes, notamment dans le cas de volets Persienne. Afin de préserver l’esthétisme de votre maison, et garantir une belle qualité de finition, le dormant existant sera caché à l’intérieur et à l’extérieur grâce à l’utilisation d’habillages et de finitions de qualité.

 

Le risque de cette technique est de réduire la surface vitrée existante et donc de perdre en luminosité intérieure. Un comble quand on change ses fenêtres ! Néanmoins, cet inconvénient peut être contourné en optant pour des menuiseries avec un ouvrant caché. Cette technologie mise au point par KLINE permet d’obtenir des fenêtres beaucoup plus fines que des fenêtres traditionnelles, et de maintenir voire d’améliorer la surface vitrée d’origine.

 

Opter pour la dépose totale

Cette technique consiste à retirer complètement la fenêtre existante (encadrement et ouvrants) c’est ce que l’on appelle également le dégondage des ouvrants. La fenêtre originale est sortie de ses gonds en prévision de la pose de la nouvelle fenêtre.

La nouvelle menuiserie est alors fixée directement sur la maçonnerie. La fixation du nouveau dormant est faite sur place par vissage ou grâce à des vérins réglables. Un joint isolant est aussi appliqué sur le périmètre de la fenêtre. L’expert se charge du réglage de la menuiserie, elle est ajustée afin de bien prendre sa place dans l’ouverture. La dépose totale est une opération plus complexe qui nécessite souvent plus de travail, et donc plus de temps. A l’inverse de la précédente solution, cette technique ne pénalise pas la surface vitrée existante. Enfin, sachez que quelle que soit l’option choisie, celle-ci ne conditionne pas la qualité de la pose de vos menuiseries, de leur étanchéité ou de leur isolation thermique.

Combien de temps dure la pose de ma fenêtre sur-mesure ?

La réponse à cette question n’est pas si simple, puisqu’elle dépend de plusieurs éléments. La taille et le poids de la fenêtre, baie vitrée ou baie coulissante, le type d’ouverture où la fenêtre est destinée à être posée et son accessibilité, le matériau de fabrication du mur, mais aussi les conditions de travail générales sont autant de facteurs qui rentrent en jeu pour déterminer le temps de pose de fenêtres sur-mesure.

Le changement de menuiserie est une opération complexe, nous vous conseillons de consulter un artisan menuisier spécialisé dans la rénovation qui réalisera un diagnostic personnalisé et vous conseillera sur la meilleure solution pour votre projet.

Les derniers articles

Non classé

Bienvenue aux nouveaux experts rénovateurs K-LINE !

x
Nous répondons à vos questions

Besoin d'accompagnement ?

Nous sommes à votre écoute au

0 800 301 302 (service
			gratuit + prix
			d'appel
Nous répondons à vos questions

Besoin d'accompagnement ?

Nous sommes à votre écoute au

0 800 301 302
					(service gratuit
					+ prix d'appel